D’origine polonaise, fils d’une linguiste et du linguiste et logicien Richard Zuber, il débute enfant par la comédie où il interprète notamment un jeune Mozart dans un téléfilm de Marcel Bluwal , avant de se diriger vers la musique. À 14 ans, en 1988, il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris (CNSM), où il décroche de nombreuses distinctions, dont 8 premiers prix: harmonie,contrepoint, fugue, musique du xxe siècle, orchestration, analyse, accompagnement vocal, improvisation au piano.

Il mène en parallèle une carrière universitaire. Il obtient notamment :

Licence en histoire, licence en philosophie, maîtrise d’anglais, Master of Philosophy de l’université de Cambridge, diplôme de l’École nationale de la statistique et de l’administration économique (ENSAE), reçu premier à l’École normale supérieure (ENS), agrégation de musique (reçu premier), doctorat en musicologie du xxe siècle à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) (2003). Sujet de thèse : Les études pour piano de György Ligeti : imagination sonore et théâtralisation.

Il enseigne à l’Université Paris IV (1998-2003) puis à l’École polytechnique (2003-2009). Il est maître de conférences à l’ENS depuis 2004. Entre 2006 et 2009, il est compositeur en résidence auprès de l’Orchestre National de Toulouse.

Pour l’année académique 2012/2013, sur la proposition du mathématicien Pierre-Louis Lions, le Collège de France l’a élu à la chaire de création artistique. Depuis que cette chaire existe, il en est de loin le plus jeune titulaire.

Il accompagne depuis longtemps des lectures de textes et des films muets. En décembre 2014, il est le premier pianiste au monde à avoir accompagné l’intégralité (performance de plus de six heures, avec moins d’une heure d’entracte) de la version restaurée des Misérables d’Henri Fescourt.

Toute l’actualité de Karol Beffa sur musique-nouvelle.fr

Catalogue des Oeuvres

Discographie