Après avoir été depuis 1864 un marché couvert destiné au commerce des céréales, un palais des sports en 1952, la Halle aux Grains devient une salle de concert en 1974. Cette année-là, Michel Plasson, le chef de l’Orchestre du Capitole de 1968 à 2003, découvre l’aspect original et les vertus acoustiques de ce superbe édifice hexagonal placé au centre ville. À sa demande, la Mairie de Toulouse mettra tout en œuvre pour installer confortablement l’Orchestre du Capitole à la Halle aux Grains, où il réside encore aujourd’hui.

Ce lieu magique peut accueillir 2200 personnes assises tout autour de l’orchestre. En 1988, la mairie de Toulouse fait appel à des architectes, des scénographes et des acousticiens afin d’augmenter le confort des spectateurs, d’améliorer l’acoustique de la salle et d’en multiplier les possibilités techniques. Grâce à tous ces travaux d’embellissements, la Halle aux Grains est considérée comme un des plus hauts lieux musicaux en Europe.

Accueillant l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, c’est donc par ce biais que la Halle aux Grains s’engage à défendre la musique contemporaine avec des concerts, résidences, dont celle de Karol Beffa de 2006 à 2009.

Site internet